Education spirituelle  

"Le coeur peut être atteint, et son mal s'aggraver sans que l'on s'en rende compte. Il peut même mourir sans qu'on le sache. Un coeur malade consiste en ce que son porteur ne réagisse pas aux blessures des désobéissances et ne ressent pas l'effet dévastateur de son ignorance de la vérité. Car lorsque le coeur est vivant, il ressent la douleur provoquée par les nuissances qui l'atteignent et par l'ignorance de la vérité en fonction du degré de sa vitalité. Il peut alors ressentir le mal mais ne supporte pas l'amertume du remède. C'est pourquoi il préfère la persistance de la douleur à la gène occasionnée par la prise du remède..."

Extrait tiré de "L'éducation spirituelle et la purification des âmes" (Iqra).

Découvrez les articles en référence avec ce thème sur Muslimshop :