Qu'est-ce qu'un Etat Islamique ?

Top Achat

Gagnez 3

soit 0,03€ de remise différée !

3,05€

Classement

n°11 dans Monde musulman


Note moyenne du produit : 0.00/5 Produit évalué par 0 commentateurs

Notes :

Donnez votre avis

et gagnez
3000 e-dinars

Vous avez une question ?
  • Twitter
  • Facebook
  • Google
  • Pinterest
  • Partager
  • Imprimer
Fermer

Donnez votre avis

*
*
Résumé du livre du Dr. Saïd RamadanLe Mythe de la Théocratie Dans un pays islamique, la loi (ash-shari`â) ne peut être autre que la volonté d’Allah révélée au Prophète (saaws). C’est pourquoi certains parlent de théocratie lorsqu’ils évoquent la loi islamique.Du grec « theos », qui signifie « Dieu », le terme « théocratie » signifie, en théorie, un Etat gouverné par Dieu de manière directe ou indirecte. En pratique, ce terme fait allusion aux gouvernances religieuses propres à l’Histoire occidentale où des représentants de Dieu sur terre étaient au pouvoir.Dans notre société, l’idée reçue est de présenter le concept d’Etat islamique à l’image des théocraties occidentales passées. Pourtant, l’islam repose sur l’idée que Dieu n’est que Dieu et qu’Il ne peut être représenté ni de façon humaine, ni de façon matérielle. Le Prophète (saaws) n’est pas Dieu et les lois divines ne sont pas Dieu non plus.Ces lois ont été énoncées sous formes d’injonctions aux croyants. Les musulmans en ont parfois une interprétation différente, mais, en aucun cas cette interprétation ne repose sur une autorité humaine. La seule autorité en la matière est le texte lui-même, qui, ne s’applique qu’avec la compréhension de la pensée humaine.La loi islamique est donc un concept révolutionnaire par rapport aux concepts anthropomorphiques existants. Elle est solidement issue des sources islamiques mais son application découle de la raison humaine. Tout repose alors sur le texte et non sur une représentation humaine de Dieu. De nombreux exemples viennent appuyer ce concept : lorsque le Prophète (saaws) changeait d’avis pour suivre l’avis d’un de ses compagnons ; lorsque les califes bien- guidés précisaient qu’ils n’étaient que les successeurs du Prophète (saaws) et qu’ils n’étaient pas infaillibles ; dans les Etats islamiques historiques, le calife (le gouvernant), n’avait ni la fonction d’exégète, ni celle d’un législateur.On peut également noter qu’à l’époque médiévale, lorsqu’il existait en même temps théocraties européennes et califat islamique, l’Andalousie musulmane était reconnue comme centre de la pensée libre, un endroit où l’on venait de toute l’Europe pour apprendre la philosophie, les mathématiques, l’astronomie, la médecine... etc.On ne peut donc pas réduire la loi islamique à une théocratie car, en islam, aucun représentant ne serait être au dessus de la loi elle-même.
Hauteur21
Largeur13.5
Poids0.05
Année1993
Page30
Avis des clients

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Saisissez votre Question ou vos mots clés

Ce produit n'a pas encore de Question actuellement.

Ajouter votre question


 

Write a comment with Facebook :