Aperçus sur la doctrine akbarienne des jinns suivi de "L'homme du serpent autrefois"

Top Achat

Gagnez 10

soit 0,10€ de remise différée !

10,00€

  • Reference: L1459
  • Auteur(s) : Charles-André GILIS
  • Editeur : Al-Bouraq
  • ISBN : 2841612589
    • Hauteur : 21.50
    • Largeur : 14.50
    • Année : 2005
    • Page : 123
  • Etat: Neuf

Classement

n°137 dans La Croyance en Dieu


Note moyenne du produit : 0.00/5 Produit évalué par 0 commentateurs

Notes :

Donnez votre avis

et gagnez
3000 e-dinars

Vous avez une question ?
  • Twitter
  • Facebook
  • Google
  • Pinterest
  • Partager
  • Imprimer
Fermer

Donnez votre avis

*
*
Aperçus sur la Doctrine Akbarienne des Jinns [...]Les deux études présentées ici sont destinées avant tout aux musulmans africains de race noire.L’introduction de l’islâm au Soudan occidental est très ancienne et remonte à Uqba b. Nâfi’, c’est-à-dire au premier siècle de l’Hégire ; elle fut effectuée essentiellement par l’empire soninké du Wagadu. Dès l’origine, la coexistence d’une civilisation traditionnelle africaine et de la religion du Prophète contenait les germes d’un conflit.D’un côté, il y avait le désir de préserver jalousement la tradition ancestrale ; de l’autre sa nécessité de reconnaître la vérité de l’islâm. La présentation de l’œuvre akbarienne que nous avons donnée dans nos ouvrages suscite en Afrique un intérêt croissant et révélateur car il s’agit d’un enseignement où les contraires ne sont pas opposés, mais plutôt intégrés et hiérarchisés au sein de la sagesse divine.La révélation islamique ne réalisera sa vocation universelle qu’à condition de montrer sa capacité à inclure ce qu’il y a de vrai, de bien et d’utile dans les traditions ancestrales des peuples noirs.  Titre complet : Aperçus sur la doctrine akbarienne des jinns suivi de "L'homme du serpent autrefois".
Hauteur21.5
Largeur14.5
Poids0.15
Année2005
Page123
Avis des clients

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Saisissez votre Question ou vos mots clés

Ce produit n'a pas encore de Question actuellement.

Ajouter votre question


 

Write a comment with Facebook :