L'Afro-Asiatisme, Conclusions sur ma Conférence de Bandoeng - Malek Bennabi

Nouveau

Gagnez 19

soit 0,19€ de remise différée !
  • Reference: 17734
  • Auteur(s) : Malek BENNABI
  • Editeur : Héritage Editions
  • Hauteur : 21 cm
  • Largeur : 15.10 cm
  • Année : 2021
  • Page : 338
  • Couverture : Souple
  • Etat: Neuf

Classement n°84 dans Questions internationales


Note moyenne du produit : 0/5 Produit évalué par 0 commentateurs

Notes :

Donnez votre avis

et gagnez
3000 e-dinars

Vous avez une question ?
  • Twitter
  • Facebook
  • Google
  • Pinterest
  • Partager
  • Imprimer
Fermer
Donnez votre avis
*
*

L'Afro-Asiatisme : Conclusions sur ma Conférence de Bandoeng, de Malek Bennabi, Éditions Héritage

Pour être à la hauteur de l'espérance qu'il a soulevée, le mouvement afro-asiatique lancé à la conférence de Bandoeng d'avril 1955 était tenu de porter un grand projet. Car « seuls de grands buts peuvent susciter de grandes énergies ». Reliant "l'événement et l'histoire", Bennabi a examiné les possibilités de ce mouvement, sans perdre de vue les difficultés dues aux séquelles de la « colonisabilité » et aux menées néo-coloniales. Il prescrit à "l'indigénat afro-asiatique" une politique visant à "élever l'homme sous-développé au niveau de la civilisation, et l'homme civilisé au niveau de l'humanité".

Pour les besoins de la "synthèse afro-asiatique", il fallait une culture commune à des peuples désireux d'opposer sur « l'axe Tanger-Djakarta » une « politique d'existence » à la « politique de puissance » de « l'axe Washington-Moscou ». Les élites anti-colonialistes étaient invitées à s'élever au niveau de leurs responsabilités historiques pour passer de « l'héroïsme guerrier » à un « héroïsme social ». Faute de cette transformation, les nouveaux dirigeants risquaient de faire plus de mal à leurs peuples que le colonialisme lui-même. Bennabi voyait déjà qu'une telle élévation paraissait difficile si les classes politiques venaient à se contenter de « carriérisme » et de « partisme ».
Il fallait aussi éviter au "mépris des grands" de céder le pas à "la haine des petits".

Le musulman, qui était soit « accusé », soit « accusateur », pourrait avoir d'autres choix s'il prenait en charge intellectuellement ses problèmes. Pour ce faire, Bennabi appelait à un "congrès musulman" qui évite les « méandres de la scolastique » et « les torrents apologétiques », pour mieux développer les "embryons sociologiques" du Coran et de la Sunna chers à Sir Muhammad Iqbal . La réunion de ces conditions lui semblait permettre aux pays pauvres-et appauvris par la « politique de puissance »- de « s'auto-désindigéniser », mais aussi d'aider à débarrasser l'Europe de la " psychologie de la colonisation".

Le livre de Bennabi sur la conférence de Bandoeng a été écrit selon une grande hauteur de vue, avec une exceptionnelle vigueur intellectuelle. Il était inspiré par un irénisme authentiquement musulman et « mondialiste ». L'auteur était convaincu aussi que « dans toute perversion, il y a des possibilités de rédemption» . Ces traits ne peuvent qu'aider à voir plus clair dans la confusion ambiante et inspirer toute démarche tendant à sortir des impasses actuelles. La réédition d'un livre qui fut proposé pour « le prix de la zone de paix » permet aussi une meilleure connaissance de son œuvre. Cela servirait à prévenir les manipulations de son œuvre à des fins éloignées de la « politique de civilisation » et à résister à la désinformation d'islamo-politistes sécuritaires peu soucieux d'impartialité.

À propos de l'auteur Malek Bennabi,
Malek Bennabi (1905-1973) a longuement étudié les problèmes de civilisation en général et ceux du monde musulman, Fortement imprégné de la culture arabo-musulmane et occidentale, on lui doit le concept de « colonisabilité », concept caractérisant les sociétés en décadence. Il a à son actif plus d'une vingtaine d'ouvrages traitant de civilisation, de culture, d'idéologie en général et de problèmes liés à la stagnation de la société musulmane en particulier. Par ses écrits, Malek Bennabi voulait ainsi éveiller les consciences musulmanes et relancer une renaissance de la société musulmane.

Hauteur21
Largeur15.1
Poids0.3
Année2021
Page338
CouvertureSouple
Avis des clients

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Saisissez votre Question ou vos mots clés

Ce produit n'a pas encore de Question actuellement.

Ajouter votre question

 

Write a comment with Facebook :

Avis des clients Tous les avis

Résumé

0

(0 Avis des clients)

Sélectionnez une ligne ci-dessous pour filtrer les avis.

  • 5
    (0)
  • 4
    (0)
  • 3
    (0)
  • 2
    (0)
  • 1
    (0)

Ecrire un Avis

Donnez votre avis

L'Afro-Asiatisme, Conclusions sur ma Conférence de Bandoeng - Malek Bennabi

L'Afro-Asiatisme, Conclusions sur ma Conférence de Bandoeng - Malek Bennabi

Oui Non